Avantage A Domicile / Eléane Bibout : « le soutien de mes proches me permet de me surpasser »

0
303
Eléane Bibouth, attaquante d'Eclair de Sa'a.

Elle est âgée de 23 ans. Actuellement sociétaire d’Eclair Football Filles de Sa’a, l’attaquante est passée par plusieurs formations du championnat à l’instar de FC Ebolowa, Amazone FAP, Eclair FF de Sa’a, Awa FF. Elle trône en tête du classement des buteuses de la Guinness Super League. Lors des dernières journées de championnat, elle a encore trouvé le chemin des filets, portant à 18 son nombre de buts cette saison. Dans un entretien accordé à la rédaction d’Allez Les Lions, Eléane Bibout nous parle de ses ambitions pour cette saison, des difficultés qu’elle a rencontré dans sa carrière, du soutien qu’elle a eu de la part de sa famille pour être la joueuse qu’elle est aujourd’hui. Entretien.

Allez Les Lions (ALL) : Bonjour Eléane.

Eléane Bibout (EB) : Bonjour.

ALL : Aujourd’hui tu es la meilleure buteuse du championnat qui est encore en cours. Est-ce qu’au début de la saison cela faisait partie de tes objectifs ?

EB : En tant qu’avant-centre, mon rôle est de marquer. Je marque d’abord pour le collectif parce que nous avons besoin des 3 points. Ensuite je marque pour moi. En début de saison, j’avais dans un coin de ma tête de marquer le plus possible pour aider l’équipe mais aussi pour figurer parmi les meilleures buteuses du championnat. Je suis en tête aujourd’hui mais il y a encore des matches. Il faut rester concentrées pour terminer la saison en beauté.

ALL : Au-delà de toute la préparation (Eclair de Sa’a) qui vous a conduit où êtes aujourd’hui, qu’est-ce qui justifie vos bonnes performances ? Quel a été votre avantage à domicile ?

EB : Je dirai qu’en ce qui me concerne c’est mon environnement. Je reçois beaucoup de soutien de ma famille, mes amis. Je pense que c’est le cas également pour mes coéquipières. Nous nous soutenons déjà entre nous en plus des encouragements du staff, de nos proches, nous sommes capables de soulever des montagnes (rires).

ALL : Avez-vous toujours bénéficié d’un Avantage à Domicile ? Qui a été votre véritable Avantage à Domicile ?

EB : Je suis née dans une famille de footballeurs. Mon père pratiquait le foot, tout comme mes frères. Mais étant une fille, mes parents concevaient mal que je sois tout le temps au milieu des garçons pour jouer au football. Mais je partais à l’école avec une paire de tennis dans le sac (rires), sachant qu’après les cours il y aurait un petit match de foot qui va se jouer avec les garçons. C’est grâce à un coach surnommé “Watt” – paix à son âme, il n’est plus de ce monde – qui a vu mon talent et a décidé de m’emmener au sein d’un club dénommé Avenir. Avec le suivi, j’ai commencé à avoir des sollicitations. Mes parents n’étaient pas d’accord jusqu’au jour où on vient me chercher pour un voyage en Guinée Equatoriale. Quand mes parents ont compris que ça devenait sérieux, ils ont changé d’approche. Ils se sont mis à me soutenir, à m’encourager, à me donner des conseils. Lorsque j’arrive en Guinée je finis la saison là-bas en tête du classement des buteuses avec 16 buts. Je pense que cela n’aurait été possible si je n’avais pas eu le soutien de ma famille et même de mes amies. Je profite de cette tribune pour rendre hommage au feu Président d’Eclair Monsieur Mvogo qui m’a toujours soutenu dans les bons comme les mauvais moments. Il était comme un père pour moi. En définitive, je dirai que mon véritable Avantage à Domicile c’est mon père et ma mère parce sans leur soutien je ne serai jamais arrivé là où je suis aujourd’hui, et je sais que je pourrai toujours compter sur eux.

ALL : Qu’est-ce que ce l’Avantage à Domicile représente dans la carrière d’Eléane Bibout aujourd’hui ?

EB : C’est l’Avantage à Domicile qui me donne la force. Le soutien de mes proches me permet de me surpasser quand je suis au stade. Je veux donner tout ce que j’ai pour les rendre fier. J’ai envie de leur prouver qu’ils ne se sont pas trompés en me soutenant. Je peux vous dire qu’aujourd’hui avec le sérieux que la Ligue et Guinness Cameroun ont mis dans le football féminin, je reçois encore plus de soutien. Ils sont heureux de me voir à la télé, de lire des articles de presse sur moi. Je suis vraiment heureuse de les avoir avec moi. Je les remercie pour tout.

ALL : Avec ce parcours, et toutes les difficultés que tu as dû surmonter pour arriver là où tu es aujourd’hui, quels conseils peux-tu donner à une fille qui rêve d’une carrière de footballeuse ?

EB : Le conseil que je peux donner c’est de toujours croire en soi. A cela il faut associer le travail, de prier et de s’appuyer sur les siens.

ALL : Merci pour ta disponibilité Eléane.

EB : Merci à vous.

Guinness, A consommer avec modération

Interdite aux personnes de moins de 21 ans

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici