Cameroun – Rwanda: les réactions d’avant match Antonio Conceiçao

0
256

A 24 heures du match contre le Rwanda comptant pour la sixième et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2021, le sélectionneur des Lions Antonio Conceiçao était présents en conférence de presse. Il a abordé les questions sur la rencontre contre le Rwanda et la défaite contre le Cap-Vert concédée quatre jours auparavant.

Sur le match contre le Rwanda 

Notre premier objectif, c’est de terminer premier de la poule. Notre deuxième objectif, c’est de créer un groupe. Comme vous pouvez le constater, le squelette de ce groupe, de 14-15 joueurs est déjà formé. Nous avons l’objectif de faire une rotation dans l’équipe pour voir ce que chaque joueur peut apporter humainement et footballistiquement. Les objectifs pour l’instant sont atteints, on est premier, on découvre de nouveaux joueurs. Depuis plus de 25 ans, il n’y avait pas eu autant de joueurs du championnat local convoqués à l’équipe nationale. On lance de nouveaux joueurs, de nouvelles pépites, tous les objectifs sont tracés, ils sont là, pour le moment, c’est un travail positif.

Sur la défaite face au Cap-vert 

Par rapport au match contre le Cap-vert, en effet, on n’est pas contents de cette défaite… malheureusement, on n’a pas pu ramener quelque chose de positif, mais on a tiré plusieurs leçons. C’est malheureux que vous n’ayez pas pu faire le déplacement avec nous pour que vous puissiez sentir toutes les difficultés qu’on a eues par rapport au terrain, par rapport au vent parce que c’était vraiment très compliqué, sachant que nous avons un style de jeu propre à nous, on aime bien assumer notre jeu à partir de derrière et on n’a pas pu s’adapter à ce que les conditions climatiques nous demandaient, à ce que le terrain synthétique nous demandait. On a retenu la leçon, par moment, on gagne et par moment on apprend la leçon, on a appris la leçon.

Comme vous pouvez le voir, il y a aussi d’autres facteurs comme le Covid-19. Beaucoup de nos éléments n’ont pas pu voyager, ça nous a aussi handicapés. Mais sinon, tous les joueurs que j’ai convoqués, j’ai énormément confiance en eux. Ça nous a handicapés sur le timing parce qu’on assure tout sur le dernier moment. Mais ça a donné l’opportunité à certains joueurs de pouvoir se montrer, et moi en tant qu’entraîneur de faire une analyse et de prendre le plus d’informations parce que le plus important, c’est de créer un groupe fort, cohérent, avec plusieurs options pour la CAN et la qualification pour la Coupe du Monde.

Sur la composition de l’équipe face au Rwanda 

Avec tout le respect, je ne vais pas vous dire le onze entrant pour demain, je respecte beaucoup mes joueurs et c’est mes joueurs qui savent les premiers, le onze entrant. C’est une question de respect. Je ne peux pas vous donner l’équipe sans que les joueurs ne soient au courant.

On a certains joueurs qui sont disponibles pour le match de demain. On va faire les meilleurs choix, les plus cohérents pour avoir l’équipe la plus forte sur le terrain demain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici