Nigéria – Cameroun: le jeu et les notes des joueurs

0
637

Dans le cadre d’un match amical, les Lions Indomptables ont battu les Super Eagles (0-1) au Weiner Neustadt Stadium. Bien qu’étant une rencontre avec pour seul véritable enjeu le classement FIFA, cette rencontre a permis au staff technique, aux analystes, observateurs et au public d’apprécier les prestations des Lions Indomptables alignés ou entrés en jeu face au Nigéria. Nous revenons sur les prestations des uns et des autres. Voici le jeu et les notes des joueurs.

Simon Omossola: 8/10

Rassurant, décisif. C’est ce qu’a été l’ex gardien de but de Coton Sport face au Nigéria. Il a enrayé des occasions nettes de but permettant au Cameroun de garder les cages vierges. Sans ses parades, ses prises et sorties de balle, le Nigéria auraient certainement pu ouvrir le score en premier et même prendre l’avantage. Il a su remobiliser sa défense lorsqu’elle a souvent été acculée par les attaquants nigérians.

Faï Collins: 5/10

Il a été solide de manière générale. Laissant très peu d’espace aux joueurs de couloir du Nigéria, il a repoussé plusieurs offensives grâce à ses anticipations, ses tacles et sa lecture du jeu. Sans avoir été spectaculaire, il a joué son rôle de latéral défensif tout en tentant quelques fois de donner un coup de main à Toko.

Michael Ngadeu: 6/10

Il a été plutôt serein. Entretenant une assez bonne communication avec son compère de l’axe Jean-Claude Billong, il a su orienté ce dernier tout en essayant tant bien que mal de couvrir les errements de Duplex Tchamba. Malgré que relances manquées, il a joué su sortir les ballons sous la pression des attaquants nigérians. Il a été présents dans les duels.

Jean-Claude Billong: 6/10

Associé à Ngadeu dans la défense centrale, il a fait une assez bon premier match sous la tunique des Lions Indomptables. Il a démontré qu’il est difficle dans les face-à-face. Il a effectué de bonnes relances au pied. Il a su communiquer avec les autres coéquipiers de la défense.

Duplex Tchamba: 4/10

Pour son retour en sélection le défenseur central, il a hérité d’un poste qui n’était pas celui où il se sent le plus à l’aise: latéral gauche. Cette situation a fait de lui le maillon faible de la ligne défensive camerounaise. Plusieurs offensives sont parties de son côté. Il a été en retard sur plusieurs ballons ce qui l’a emmené à faire des fautes. Il écope d’un carton jaune en toute fin de match.

Oum Gwet: 4/10

Positionné devant la défense dans le 4-3-3 qu’a proposé Antonio Conceiçao, Oum Gwet a été très moyen dans son rôle. Souvent en retard au marquage, il a causé des fautes. Il prend d’ailleurs un carton jaune à la demi-heure de jeu. Il intercepte quelques ballons et ne brise pas beaucoup d’offensives. Les nigérians ont souvent pu se frayer un chemin dans sa zone de prédilection.

Martin Hongla: 4/10

Il s’est battu à être le pont entre le pont entre l’attaque et la défense. En première période on l’a vu se mouvoir entre les deux compartiments. Il a quelques fois assisté Zambo Anguissa mais il a quelques fois été à la traîne dans les tâches défensives. Par exemple, à la 61ème minute il est en retard au marquage et cause une faute à l’entrée de la surface. N’eut été la bonne parade d’Omossola, ce coup franc aurait pu être un but.

Zambo Anguissa: 7/10

Unique buteur de la partie. Il permet au Cameroun de s’imposer grâce à une belle frappe imparable pour le gardien nigérian. Son but est la récompense des gros efforts qu’il a fourni pendant la première période. Il a joué son rôle de régulateur. Il a mené le jeu côté Cameroun, accélérant et décélérant au bon moment, il a tenté de nourrir les attaquants rigoureusement marqué par les solides défenseurs nigérians.

Karl Toko: 4/10

Il a fait quelques enjambées sur son couloir droit sans être véritablement efficace. Il termine la partie avec quelques centres repoussés à son actif. Son impact sur la défense adverse est en dessous de la moyenne. Dans les phases défensives, il a souvent prêté main forte à Faï et aux milieux de terrain.

Moumi Ngamaleu: 3/10

Ce fut laborieux pour lui. Pratiquement transparent, il n’a pas pu se retrouver dans son rôle d’infiltration, de percussion. Il s’est heurté plus d’une fois à la défense nigériane, ce qu’il a obligé à redescendre très souvent au milieu. Il n’a pas vraiment assisté son arrière gauche qui éprouvait d’énormes difficultés dues au fait qu’il n’évoluait pas à son poste de prédilection.

Stéphane Bahoken: 3/10

Il a été pris dans un étau par les défenseurs nigérians. Il n’a pas pu se créer d’espaces. Sur les ballons de centre dans l’axe, il est resté dans le dos des défenseurs. Il termine la partie sans avoir pu tirer aux buts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici