Un point de chute pour Fabrice Ondoa ?

0
544
LIEGE, BELGIUM - JANUARY 24: Fabrice Ondoa of Kv Oostende during the Jupiler Pro League match between Standard Liege and KV Oostende at Stade Maurice Dufrasne on January 24, 2020 in Liege, Belgium. (Photo by Vincent Van Doornick/Isosport/MB Media/Getty Images)


Licencié par la direction du KV Ostende pour avoir organisé une « lockdown party » dans son appartement en cette période de Covid-19, Fabrice Ondoa pourrait retrouver un club dans les prochains jours. Le profil du l’ex sevillan a été proposé à un club turc de deuxième division. 

Ça fait exactement 20 jours que Fabrice Ondoa n’est plus joueur du KV Ostende. Quand on remonte légèrement dans le temps, on se souvient que la raison de ce licenciement inattendu était l’organisation d’une fête clandestine dans son appartement en totale méprise des mesures liées à la gestion de la crise de Covid-19. Cette situation est la suite logique des événements au vue du traitement qui a été réservé au champion d’Afrique 2017, relégué au poste de deuxième gardien en au cours l’année 2018, troisième gardien en 2019 avant d’être amené à s’entraîner avec les U18 du KV Ostende.

Alors que la procédure judiciaire entamé par les conseillers du meilleur gardien de la CAN 2017 contre le KV Ostende suit encore son cours, ses agents s’évertuent à lui trouver un point de chute.

Ondoa en route vers la Turquie ? 

Selon nos informations, plusieurs clubs ont reçu le profil de Fabrice Ondoa. De tous, c’est le club de deuxième division turque Ankaraspor qui s’est montrer intéressé par l’idée d’enrôler l’ex gardien du FC Barcelone B lors de ce mercato hivernal au moins jusqu’à la fin de la saison. Depuis le 01er décembre 2020, Ankaraspor a pris 14 buts en 6 matches. A la recherche de solutions défensives, la direction de l’actuel 17ème de la D2 turque veut à tout prix sortir de la zone de relégation.

Si cette opération aboutie, Fabrice Ondoa pourrait évoluer aux côtés de son compatriote Eric Ayuk. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici